Un A320 de la compagnie pakistanaise PIA s’écrase sur un quartier de Karachi – Le Monde


Les pompiers et les secouristes sur le site du crash d’un avion commercial de la compagnie PIA au Pakistan, à Karachi, le 22 mai.
Les pompiers et les secouristes sur le site du crash d’un avion commercial de la compagnie PIA au Pakistan, à Karachi, le 22 mai. Fareed Khan / AP

Un Airbus A320 de la compagnie nationale Pakistan International Airlines (PIA), avec une centaine de personnes à son bord, s’est écrasé vendredi 22 mai sur un quartier résidentiel de Karachi, dans le sud du Pakistan, la compagnie évoquant un problème technique.

« Il y avait 91 passagers et sept membres d’équipage » à bord du vol PK8303 reliant Lahore et Karachi, « qui a perdu le contact avec le contrôle aérien à 14 h 37 » (11 h 37 heure de Paris), a déclaré le porte-parole de PIA, Abdullah Hafeez, à des médias locaux.

D’après le PDG de la compagnie, Arshad Malik, l’appareil, un Airbus A320, se trouvait « en approche finale » lorsqu’un incident est survenu. « La dernière fois que nous avons eu des nouvelles du pilote, il a indiqué qu’il avait un problème technique », a-t-il raconté dans une vidéo mise en ligne sur Twitter.

« On lui a dit (…) que deux pistes étaient prêtes pour l’atterrissage, mais il a décidé de remettre les gaz. Pourquoi ? Il reste à déterminer quel était le problème technique. »

D’après le ministre de l’Intérieur, Ijaz Ahmad Shah, le pilote avait indiqué avoir « perdu un moteur » puis lancé « un appel de détresse ». D’après le site spécialisé FlightRadar24.com, l’Airbus A320 était en service depuis quinze ans. Le constructeur a dit être informé de l’accident et qu’il attendait des détails supplémentaires.

Une « enquête immédiate »

Selon les responsables de l’aviation civile pakistanaise, cités par l’Associated Press, au moins deux personnes ont survécu. Seemin Jamali, une directrice de l’hôpital universitaire Jinnah de Karachi, a, elle, indiqué que huit cadavres et 15 blessés avaient été transportés dans ses services, tous des riverains du quartier résidentiel.

Des images diffusées par la chaîne de télévision Geo montrent des ambulances cherchant à se frayer un chemin au milieu de la foule rassemblée près des lieux de la catastrophe, qui semble être une zone densément peuplée, au-dessus de laquelle s’élève une colonne de fumée noire. Plusieurs voitures étaient aussi en flammes.

L’armée pakistanaise a annoncé sur Twitter avoir envoyé sur le lieu de l’accident une force d’intervention rapide, ainsi que des éléments paramilitaires, pour participer aux opérations de secours.

Le premier ministre, Imran Khan, qui est en contact avec la direction de PIA, a promis une « enquête immédiate » sur les causes du drame. « Choqué et attristé » par la catastrophe, il a adressé ses « prières et condoléances aux familles et aux disparus ».

Selon le ministre des affaires étrangères, Shah Mahmood Qureshi, l’avion avait à son bord « beaucoup de gens rentrant chez eux pour l’Aïd [el-Kébir] », la célébration de la fin du ramadan, la fête la plus importante pour les musulmans.

Le Monde avec AFP, AP et Reuters

Source: lemonde.fr

Geef een reactie