Marseille : une adolescente de 15 ans morte électrocutée à cause de son téléphone portable – France 3 Régions

C’est le deuxième drame de ce type dans le département en un mois et demi. Dimanche vers 18h30, les marins-pompiers sont intervenus dans un appartement de la rue Paradis à Marseille, pour porter secours à une adolescente, électrocutée dans sa salle de bain. 

En arrêt cardiaque

La jeune fille était en arrêt cardiaque à l’arrivée des secouristes qui ont pratiqué les gestes de premier secours, indique le Bataillon des marins-pompiers. Elle a été transportée en service de réanimation aux Urgences de l’hôpital de la Timone mais n’a pas survécu.

Selon les premières constatations, l’accident serait dû à l’utilisation de son téléphone portable, précise la direction de la sécurité publique qui a diligenté une enquête sur les circonstances du décès. 

Une fillette de 9 ans morte à Vitrolles

Le 15 décembre dernier, une fillette de 9 ans est décédée à Vitrolles, alors qu’elle prenait son bain.

L’enfant avait été retrouvée inanimée dans la baignoire. Malgré l’intervention des pompiers, assistés d’une équipe du Samu, la jeune victime n’avait pas pu être réanimée.  

Le téléphone portable qui était en charge sur le bord de la baignoire aurait glissé dans l’eau.

L’autopsie a confirmé la cause du décès par élecrocution. Une cellule pyschologique a été montée pour accompagner les enfants de son école, dans un quartier très choqué par la nouvelle.

La petite fille allait fêter son anniversaire son dixième anniversaire. 

Pas de charge dans la salle de bain

Les accidents de ce type ne sont malheureusement pas si rares que cela. En 2019, plusieurs médias ont rapporté le décès d’adolescents, morts électrocutés dans leur bain par un téléphone portable en charge. C’était en Russie, en Grande-Bretagne et aux Etats-Unis.

Depuis deux ans, en France, plusieurs drames se sont également produits. Dans un cas, la victime utilisait son téléphone, branché sur le secteur, alors qu’elle était là aussi dans sa baignoire.

Dans deux autres cas, les victimes ont branché le chargeur de leur téléphone avec les mains mouillées et/ou les pieds dans l’eau. 

Suite à ces décès, la Répression des Fraudes (DGCCRF) a alerté les consommateurs sur les risques liés à l’utilisation des téléphones portables en cours de chargement.

© DGCCRF
© DGCCRF

Utilisé dans des conditions normales, un chargeur en bon état ne représente pas de danger.

Mais si le chargeur relié au secteur tombe dans la baignoire, l’électricité va traverser le corps jusqu’à la terre, provocant une électrisation ou le décès par électrocution.

Un chargeur de mobile miniaturisé est très sensible à l’humidité, et s’il tombe dans l’eau il ne faut plus l’utiliser avertissent les spécialistes, qui émettent aussi une mise en garde contre les chargeurs de “sous-marque”, moins fiables.

En revanche, un téléphone qui fonctionne sur sa batterie autonome (à basse tension), sans être connecté au secteur, ne représente aucun danger.
 

Source: france3-regions.francetvinfo.fr

Geef een reactie