Lyon : A quoi pourrait servir un couvre-feu face à l’épidémie de Coronavirus-COVID19 – France 3 Régions

Le Président de la République donnera une interview peu avant 20 heures. 45 minutes d’entretien où il devrait annoncer une série de mesures pour faire face à la deuxième vague de l’épidémie de Covid 19. Quel impact pourrait avoir un couvre-feu dans une grande ville comme Lyon ? 

L’allocution du Président de la République ce mercredi soir est très attendue notamment dans les grandes villes comme Paris et Lyon.  
Emmanuel Macron doit intervenir ce 14 octobre sur TF1 et France 2 pour annoncer une série de mesures face à la seconde vague de l’épidémie de Coronavirus-COVID 19. 

Le maire de Lyon opposé au couvre-feu 

L’hypothèse d’un couvre-feu est sur toutes les lèvres, avec fermeture des lieux publics et interdiction de circuler à partir d’une certaine heure. 
Une mesure qui a fait ses preuves sur le plan sanitaire dans plusieurs territoires. En Guyane par exemple, l’instauration du couvre-feu a permis de réduire de moitié le pic d’hospitalisations en réanimation. 

“Le couvre-feu a réduit immédiatement d’un tiers la circulation du virus et ça a eu un effet immédiat, c’est-à-dire que le jour même du couvre-feu vous commencez à être efficace. Vous arrêtez tout de suite la circulation du virus et donc la part de gens qui vont tomber malades ” a déclaré directrice de l’ARS de Guyane à franceinfo. 

A Lyon, le maire, Grégory Doucet s’est prononcé contre un éventuel couvre-feu dans sa commune et regrette “l’empillement des mesures” sans concertation suffisante avec les élus locaux. 

L’Hôtellerie restauration se dit “condamnée à la faillite” en cas de couvre-feu 

Mais cette décision, malgré son éventuelle efficacité sur le ralentissement de l’épidémie ne sera pas sans provoquer de vives réactions. 
Depuis le début de la semaine, plusieurs professions ont organisé des opérations escargot aux alentours de la métropole lyonnaise. 
Forains, VTC, professionnels de la nuit, dénoncent tous une chute vertigineuse de leur activité qui ne pourra être que renforcée par un couvre-feu. 

Les professionnels de l’hôtellerie restauration indépendante se sont alarmés mardi soir, d’un possible couvre-feu qui selon eux “condamnerait à la faillite des milliers d’établissements” selon le Groupement National des indépendants de l’hôtellerie et la restauration. 

L’annonce fermeture bars et restaurants à 22 heures avait déjà provoqué de vives réactions fin septembre dans le milieu de la restauration. “On est des boucs-émissaires laissez-nous travailler! “ avait exhorté Laurent Duc, président de l’UMIH Rhône sur l’antenne de France 3 Rhône-Alpes.
  

Des chiffres en hausse

La France a enregistré 13 000 contaminations mardi 13 octobre, plus de 100 décès dans les hôpitaux français. Près de 1600 personnes sont dans un service de réanimation.
Dans la Métropole de Lyon, selon le dernier bilan des Hospices Civils de Lyon 253 patients sont hospitalisés contre 199 la semaine dernière. 54 personnes sont actuellement en réanimation soit 38% des lits occupés. 

 

Source: france3-regions.francetvinfo.fr

Geef een reactie