Des drapeaux maghrébins hissés sur le toit d’une église – Le Figaro


À Albi, un prêtre a porté plainte contre un groupe d’individus qui a accroché les emblèmes de l’Algérie, de la Tunisie et du Maroc.

Vue de l’église Saint-Jean-Baptiste, à Albi, dans le Tarn.
Vue de l’église Saint-Jean-Baptiste, à Albi, dans le Tarn. Capture Google Street View

C’est «un acte de défiance» que l’Église «prend très au sérieux». Ce dimanche après-midi, trois drapeaux, algérien, marocain et tunisien, ont été brièvement hissés sur le toit de l’église Saint-Jean-Baptiste, à Albi, dans le Tarn.

Le temps que la police, alertée par un riverain, arrive sur place, les drapeaux, comme la bande de jeunes qui les avaient déployés, avaient disparu. Une photo, qui circule depuis lundi matin sur les réseaux sociaux, montre une dizaine d’individus devant l’église, dont trois, grimpés sur la toiture, accrochant les drapeaux. «Manifestement, les jeunes sont montés juste le temps de se faire prendre en photo pour faire le “buzz”», indique le curé de la paroisse, qui vient de porter plainte.

«C’est un voisin, manifestement choqué par ce qu’il a vu, qui a appelé la police, rapporte au Figaro le père Paul de Cassagnac. Mais quand les policiers sont arrivés, il n’y avait plus de drapeaux ni d’intrus. Des paroissiens, qui étaient en réunion dans les sous-sols de l’église

Cet article est réservé aux abonnés. Il vous reste 72% à découvrir.

Abonnez-vous : 1€ pendant 2 mois

annulable à tout moment

Source: lefigaro.fr

Geef een reactie