Début du confinement en France, désinfection des transports… le point sur le coronavirus – Paris Match

Voici les derniers développements liés à l’épidémie du nouveau coronavirus dans le monde et en France. 

La situation en France

La France, après l’Espagne et l’Italie, entre à son tour mardi en confinement général, et l’Europe ferme ses frontières pour freiner la propagation du coronavirus, qualifiée par l’Organisation mondiale de la santé de “crise sanitaire mondiale majeure de notre époque”. “Nous sommes en guerre”, a martelé Emmanuel Macron en annonçant lundi dans un discours à la nation une batterie de mesures de confinement draconiennes en France, comparables à celles adoptées récemment en Italie et en Espagne. A partir de mardi midi, les Français ne peuvent plus sortir de chez eux ni se réunir sans raison valable et “toute infraction sera sanctionnée”, a averti le président.

A lire :Déplacements autorisés, contrôles, sanctions… Castaner détaille les mesures de confinement

Les contaminations en France progressent de manière inexorable, avec 148 décès et 6.633 cas. Les autorités ont déploré l’irresponsabilité des Français qui se sont massés dimanche sur les marchés, dans les parcs et sur les bords de la Seine à Paris pour profiter du beau temps, ignorant les appels officiels à limiter au maximum les contacts humains.

A lire :La France confinée : cette attestation à fournir en cas de déplacement

Le secrétaire d’Etat aux Transports, Jean-Baptiste Djebbari, a annoncé mardi que le gouvernement allait faire inscrire dans la loi l’obligation de désinfecter tous les jours les véhicules de transport public, afin de rassurer conducteurs et usagers face au coronavirus. “Nous allons prendre un texte qui sera officiel jeudi et présenté en conseil des ministres de manière à rassurer les voyageurs” avec un ensemble de mesures de sécurité sanitaire, a déclaré M. Djebbari, sur la chaîne de télévision LCI. “Nous écrirons dans la loi l’obligation de désinfection quotidienne, au moins une fois par jour, des véhicules de transport public” a notamment expliqué le secrétaire d’Etat.

A lire :Exode vers la campagne et incivilités, Olivier Véran appelle de nouveau à rester chez soi

L’Europe ferme ses frontières

Les frontières à l’entrée de l’Union européenne et de l’espace Schengen seront fermées dès mardi midi pour 30 jours. A l’intérieur de l’UE, l’Espagne ferme ses frontières terrestres.

L’Allemagne effectue des contrôles à ses frontières terrestres avec l’Autriche, la France, le Luxembourg, le Danemark et la Suisse. Tout voyageur arrivant sur le sol grec sera mis en quarantaine pour 14 jours.

Lourdes ferme ses portes pour la première fois

Le sanctuaire de Lourdes va fermer ses portes mardi à partir de midi “pour la première fois de son histoire”, a indiqué sur Twitter son recteur Mgr Olivier Ribadeau Dumas au moment où la France s’apprête à être confinée à cause de la crise du coronavirus. Les 30 chapelains du sanctuaire “commencent aujourd’hui neuf jours de prières spéciales pour le monde depuis la Grotte des Apparitions” qui seront retransmises en direct par des télévisions catholiques, a indiqué à l’AFP la direction du sanctuaire.

Attirant chaque année des millions de pèlerins catholiques du monde entier, dont nombre à la santé fragile, le sanctuaire de Lourdes – où aucun cas n’a jusque là été recensé – avait annoncé début mars une série de mesures pour se prémunir contre le coronavirus. Les bassins où les pèlerins s’immergent dans l’espoir d’une guérison, situés près de la grotte de Massabielle où, selon la tradition chrétienne, la Vierge est apparue en 1858, avaient notamment été fermés.

Le bilan dans le monde

Plus de 175.530 cas d’infection et plus de 7.000 morts sont dénombrés lundi dans 145 pays. La Chine dénombre 80.860 cas (3.226 décès et 67.490 guérisons). Pays les plus touchés après la Chine: Italie (2.158 morts, 27.980 cas), Iran (853 morts, 14.991 cas), Espagne (491 morts, soit 182 de plus que lundi et plus de 11 000 cas). Il y a désormais “plus de cas et de décès dans le reste du monde qu’en Chine”, dit le chef l’OMS, qui recommande que “les mesures d’isolation (des malades) continuent à être observées au moins deux semaines après la disparition des symptômes”.

A lire :Coronavirus : la course contre la montre pour trouver un vaccin

L’Italie, où l’on compte environ 28.000 cas, n’a pas “encore atteint le pic” de contagion, a averti son Premier ministre. Deuxième pays le plus touché d’Europe, l’Espagne compte ce mardi midi près de 2000 nouveaux cas en 24 heures, soit plus de 11 000 au total, et le gouvernement a prévenu que le confinement de la population risquait de durer.

Toute reproduction interdite

Source: parismatch.com

Geef een reactie