Coronavirus, en direct : Agnès Buzyn annonce 2 cas avérés en France, à Bordeaux et à Paris – CNEWS.fr

Chaque jour apporte son nouveau lot de détails sur cette mystérieuse pneumonie appelée, «2019-nCov», nouveau coronavirus, qui a d’abord frappé la ville chinoise de Wuhan, avant de s’étendre au reste du pays, faisant 26 morts selon le dernier bilan, et touchant plus de 830 personnes. Depuis, des cas de ce virus, qui se transmet par les voies respiratoires, ont été décelés ailleurs en Asie mais aussi aux États-Unis et en France, où les deux premiers cas en Europe ont été avérés. L’inquiétude grandit.

> La transmission par contagion est avérée

> En france, deux cas ont été confirmés, l’un à Paris et l’autre à Bordeaux, les premiers en Europe

> Partout dans le monde, les contrôles se renforcent dans les aéroports

> Le SRAS avait fait 774 morts sur 8.096 cas, dont 349 en Chine et 299 à Hong Kong

20h20

La ministre de la santé Agnès Buzyn annonce deux cas de personnes ayant contracté le coronavirus avérés en France, l’un à Bordeaux et l’autre à Paris (Bichat), les premiers en Europe. Agnès Buzyn a assuré que les autorités allaient faire tout leur possible pour «circonscrire» la propagation du virus.

«Le patient [de Bordeaux] est âgé de 48 ans, il revient de Chine, il est passé par la ville de Wuhan, il a consulté pour des symptômes le 23 janvier, indique Agnès Buzyn. Il est hospitalisé depuis hier à Bordeaux, dans une chambre isolée. Il a été en contact avec une dizaine de personnes depuis son arrivée en France».

On sait peu de choses encore sur le cas parisien à part qu’il s’est rendu, lui aussi, en Chine. Il est hospitalisé, en ce moment, à l’hôpital Bichat, en isolement.

17h28

SOS Médecins a signalé qu’un cas suspect de coronavirus 2019-nCov a été pris en charge, jeudi 23 janvier, au CHU de Bordeaux. Sur sa page Facebook, SOS Médecins précise : «Lors du début de l’examen, le médecin demande au patient s’il a voyagé récemment. Celui-ci déclare venir des Pays-Bas mais signale qu’il vient de Chine dont il est originaire. Immédiatement le médecin lui demande de préciser s’il a séjourné ou a été en contact avec des personnes de la province de Wuhan. La réponse est positive.»

A partir de là, «le médecin passe en mode Urgence absolue. Il fournit un masque au patient et se met à en porter un. Il signale aux autres médecins du centre de consultations de Bordeaux qu’il met la salle de consultation en isolement absolu». Le patient a ensuite été évacué vers le CHU de Bordeaux, suivant un protocole strict.

Pour l’heure, l’ARS rappelle qu’aucun cas de coronavirus n’ a été confirmé en France.

16h26

Une femme sexagénaire revenue de Wuhan le 13 janvier et habitant Chicago a été infectée par le nouveau coronavirus chinois, ont confirmé vendredi les Centres de contrôle et de prévention des maladies (CDC), le second cas aux Etats-Unis.

Hospitalisée dans le but d’empêcher des contaminations, «elle se porte bien cliniquement» a dit Allison Arwady, responsable de santé publique à Chicago, dans une conférence téléphonique avec la presse. Elle n’a pas pris les transports en commun et a eu très peu de contacts depuis son retour de Chine, a-t-elle dit.

En tout, Nancy Messonnier, responsable des CDC, a indiqué qu’en plus des deux cas confirmés, 11 personnes testées dans le pays avaient reçu un diagnostic négatif, et que 50 autres patients faisaient en ce moment l’objet d’analyses.

13h26

Le nouveau coronavirus en Chine risque de provoquer de graves conséquences économiques si sa propagation entraîne une «panique», a mis en garde vendredi le Conseil mondial des voyages et du tourisme (WTTC). «De précédents cas ont montré que fermer des aéroports, annuler des vols et fermer des frontières a souvent un impact économique plus important que l’épidémie elle-même», a déclaré la présidente du WTTC, Gloria Guevara, dans un communiqué. Tout en soulignant la nécessité de «l’activation rapide de plans d’urgence efficaces», elle souligne l’importance d’une «communication rapide, précise et transparente afin de contenir la panique et d’atténuer les conséquences économiques négatives». «Contenir la propagation d’une panique inutile est aussi important que contenir le virus lui même», a-t-elle estimé, au moment où la Chine intensifie ses efforts pour lutter contre l’expansion du virus apparu en décembre sur un marché de Wuhan (centre).

12h49

Le gouvernement britannique réunit vendredi son comité du crise autour du ministre de la Santé pour évoquer la nouvelle épidémie de coronavirus, pour laquelle le Royaume-Uni est «bien préparé», a indiqué Downing Street.

10h51

Par mesure de précaution, la Chine annonce la fermeture de sections de la Grande Muraille ainsi que celle de monuments emblématiques à Pékin. 

Les tombeaux des Ming et la forêt des pagodes seront fermés à partir de samedi, a précisé l’autorité chargée des sites. Le stade national de Pékin, dit «nid d’oiseau», construit pour les jeux Olympiques de Pékin en 2008, a été fermé ce vendredi afin de «prévenir et contrôler» la propagation de la maladie.

09h22

Plus de 40 millions de Chinois étaient confinés dans leurs villes vendredi à la suite de mesures de protection contre la pneumonie virale, quatre communes supplémentaires ayant pris des arrêtés de restriction des transports.

Au total, 13 municipalités ont pris des mesures de confinement dans la région de Wuhan (centre), la métropole de 11 millions d’habitants où l’épidémie a pris naissance le mois dernier. Selon un dernier bilan, la maladie a touché 830 personnes en Chine, dont 26 mortellement.

07h36

Le parc d’attractions de Disneyland à Shanghai a annoncé vendredi, au premier jour du congé du Nouvel an chinois, qu’il resterait fermé jusqu’à nouvel ordre en raison de la propagation du virus qui a déjà contaminé plus de 800 personnes en Chine.

Cette décision a été prise «à des fins de prévention et de contrôle de l’épidémie et pour préserver la santé» de ses clients et des membres de son personnel, a précisé Shanghai Disney sur son site Internet.

07h17

Plus de 30 millions d’habitants du centre de la Chine étaient désormais bloqués par des mesures anti-épidémie, après la quarantaine de fait imposée en réponse au nouveau coronavirus.

Une commune riveraine du Yangtsé, Jingzhou, a imposé une interdiction de quitter la ville en train, en bateau ou en autocar. La localité, qui compte plus de 6 millions d’habitants, est la neuvième à faire l’objet d’une telle mesure dans la région de Wuhan, la métropole au coeur de l’épidémie.

05h25

La Chine a confirmé un deuxième mort du nouveau coronavirus en dehors de la zone à l’épicentre de l’épidémie, qui a tué au total 26 malades.

Cette personne est décédée dans le Heilongjiang (nord-est), une province frontalière de la Russie, ont annoncé les autorités locales sans fournir plus de détails. Cette province est située à plus de 1.800 km à vol d’oiseau de Wuhan (centre), la ville de 11 millions d’habitants où ont été comptabilisés la grande majorité des cas de contamination et des décès dus au virus depuis décembre. 

02h21

Le ministère japonais de la Santé a annoncé avoir confirmé un deuxième cas dans l’archipel du nouveau virus apparu en Chine, où des mesures drastiques sont prises contre l’épidémie. Le second patient atteint est un quadragénaire qui réside à Wuhan, ville du centre de la Chine, berceau de cette maladie. «Il a ressenti de la fièvre le 14 janvier, a consulté un médecin en Chine les 15 et 17 et aucun signe de pneumonie n’avait été détecté à ce stade», a précisé le ministère. L’homme est arrivé le 19 au Japon et a consulté de nouveau le lendemain sans qu’une pneumonie ne soit diagnostiquée. «C’est le 22 qu’elle l’a été. Il a été hospitalisé à Tokyo», a indiqué le ministère.

01h24

La Chine a relevé vendredi à 25 morts et 830 cas au total le bilan de l’épidémie due à un mystérieux virus, a indiqué la Commission nationale de la santé. L’institution a ajouté que les autorités examinaient par ailleurs 1.072 cas suspectés de faire partie cette épidémie provenant de la ville de Wuhan (centre). 

Jeudi 23 janvier

23h09

Un comté du Texas a annoncé jeudi enquêter sur un cas présumé d’infection au coronavirus chinois chez une personne qui a voyagé depuis Wuhan, en Chine, berceau de l’épidémie qui progresse dans le monde. «Hier, un malade potentiel a été identifié dans une salle des urgences locales», a déclaré le docteur Eric Wilke, des autorités sanitaires du comté de Brazos, dans l’est du Texas. Le patient, un étudiant de l’université du Texas A&M, dont le campus est situé dans ce comté, présentait des «symptômes respiratoires légers» comme une «toux» et une «congestion», a-t-il précisé dans une conférence de presse.

Appartenant à la tranche d’âge des 20/30 ans, il «va bien» et s’est rendu aux urgences «plus par inquiétude qu’à cause de ses symptômes», a noté le Dr. Wilke. Les médecins «ont rapidement établi que le patient présentait les signes de présence positive du coronavirus», ont écrit jeudi dans un communiqué publié sur Facebook les autorités sanitaires de Brazos. Le patient est maintenu à l’isolement à domicile le temps d’avoir le résultat des analyses le concernant, qui sera connu au plus tard samedi. Il s’agit d’un échantillon sanguin envoyé aux Centres de contrôle et de prévention des maladies (CDC) d’Atlanta.

20H07

Le directeur général de l’Organisation mondiale de la santé (OMS) a espéré jeudi que les mesures prises par la Chine pour confiner certaines villes où sévit le nouveau coronavirus seraient de «courte durée». Tedros Adhanom Ghebreyesus a expliqué lors d’une conférence de presse à Genève que la Chine avait pris les «mesures qu’elle juge appropriées pour contenir la propagation du coronavirus à Wuhan et dans d’autres villes». «Nous espérons qu’elles seront à la fois efficaces et de courte durée», a-t-il dit.

19h51

Le directeur de l’Organisation mondiale de la santé (OMS) a déclaré jeudi qu’il n’y avait pour l’instant «aucune preuve» d’une transmission entre humains en dehors de la Chine. «Nous savons qu’il existe une transmission interhumaine en Chine, mais pour l’instant elle semble être limitée à des groupes familiaux et à des travailleurs de la santé qui s’occupent des patients infectés. Pour l’instant, il n’y a aucune preuve de transmission interhumaine en dehors de la Chine, mais cela ne veut pas dire que cela n’arrivera pas», a déclaré Tedros Adhanom Ghebreyesus lors d’une conférence de presse à Genève.

19H38

Pour l’organisation mondiale de la santé (OMS) OMS, il est «trop tôt» pour décréter que le virus apparu en Chine qui a commencé à se répandre dans le monde constitue une «urgence de santé publique de portée internationale». «Ne vous y trompez pas, c’est une urgence en Chine. Mais ce n’est pas encore une urgence sanitaire mondiale. Cela pourrait le devenir», a déclaré lors d’une conférence de presse le directeur de l’OMS, Tedros Adhanom Ghebreyesus.

18h38

Le ministère français des Affaires étrangères a mis en place un dispositif spécifique d’information de ses ressortissants jeudi face à la propagation depuis la Chine d’un coronavirus qui mobilise les autorités sanitaires au niveau mondial, a-t-il annoncé dans un communiqué.

«Un dispositif spécifique et permanent de suivi et de réponse aux préoccupations des Français a été mis en place par le Centre de crise et de soutien du ministère (..) en coordination avec l’ambassade de France à Pékin et l’ensemble de nos consulats généraux en Chine», est-il précisé.

La France dispose de sept consulats dans ce pays dont un à Wuhan (centre), la métropole de 11 millions d’habitants d’où est parti le nouveau virus qui a commencé à se répandre dans le monde. La ville abrite plusieurs usines des constructeurs automobiles français Renault et PSA Peugeot Citroën.

17h58

Les autorités chinoises ont annoncé jeudi le premier décès dû au coronavirus en dehors du berceau de l’épidémie, la province de Hubei dans le centre de la Chine, où les premiers cas sont apparus. La commission sanitaire de la province de Hebei (nord), qui jouxte Pékin, a déclaré dans un communiqué qu’un homme de 80 ans contaminé par le virus était décédé mercredi, ce qui porte le bilan en Chine à 18 morts.

17h22

Hong Kong a transformé deux camps de vacances en zones de quarantaine destinées aux personnes susceptibles d’avoir été en contact avec des porteurs du nouveau coronavirus, ont annoncé jeudi les autorités.

Ce territoire semi-autonome, qui est une grande plate-forme financière internationale, a été placé en «alerte élevée» après l’apparition en Chine continentale de ce virus qui a déjà fait 17 morts.

16H32

Interrogée au sujet du virus chinois, jeudi 23 janvier à Paris, Agnès Buzyn a indiqué qu’«aucun cas douteux» n’avait était pour l’heure détecté en France. «Deux cas ont investigués, mais se sont avérés négatifs», a précisé la ministre de la Santé.

14h33

Après l’annulation des festivités du Nouvel an chinois, la Cité interdite de Pékin va fermer jusqu’à nouvel ordre, annonce l’institution. L’ancien palais des empereurs sera fermé à partir de ce samedi. 

12H51

A son tour, Dubaï soumet désormais tous les voyageurs venant de Chine aux caméras thermiques.

12h47

La ville de Pékin a fait savoir qu’elle annulait les festivités liées au Nouvel an chinois.

11h01

Une deuxième ville de Chine devait être placée en quarantaine de facto ce jeudi. La circulation des trains à Huanggang, une ville de 7,5 millions d’habitants située à 70 km à l’est de Wuhan, sera interrompue jusqu’à nouvel ordre en toute fin de journée, a annoncé la mairie.

Mercredi 22 janvier

22h42

Le directeur de l’Organisation mondiale de la santé (OMS) a estimé mercredi que les mesures prises par la Chine dans la ville de Wuhan, où est apparu le nouveau virus, allaient «diminuer» les risques de propagation internationale. Interrogé sur les mesures prises dans cette mégalopole de 11 millions d’habitants, d’où les trains et les avions ne peuvent plus partir à compter de ce jeudi, Tedros Adhanom Ghebreyesus a salué des «mesures très très fortes». «Nous leur (aux Chinois) avons indiqué qu’en prenant des mesures fortes, non seulement ils contrôleront l’épidémie dans leur pays, mais ils diminueront également les risques de propagation de cette épidémie au niveau international».

21h37

Les autorités chinoises vont suspendre jeudi les trains et avions au départ de Wuhan, la ville où est apparu un nouveau virus mortel ressemblant au SRAS, dont les habitants ne pourront sortir sans une raison particulière, ont annoncé les médias d’Etat. La décision, qui prendra effet à 10H00 (02H00 GMT), vise à «contenir efficacement le rythme de la propagation de l’épidémie» et protéger les vies, a expliqué le centre de commandemement mis en place contre le virus à Wuhan, selon la chaîne de télévision publique CCTV.

21h11

Le directeur de l’Organisation mondiale de la santé (OMS) a annoncé mercredi ne pas vouloir décider dans l’immédiat si le nouveau virus chinois qui s’est étendu à plusieurs pays constituait une urgence internationale, prolongeant d’un jour les discussions du comité d’urgence. «La décision de déclarer ou non une urgence de santé publique de portée internationale est une décision que je prends très au sérieux et que je ne suis prêt à prendre qu’en tenant dûment compte des preuves disponibles», a déclaré à la presse le directeur de l’OMS, Tedros Adhanom Ghebreyesus, à Genève (Suisse) où était réuni le comité d’urgence.

17h37

Au moins une personne a été hospitalisée mercredi après son arrivée à l’aéroport Pulkovo de Saint-Pétersbourg avec des symptômes du coronavirus, ont rapporté les médias russes, et notamment le Moscow Times. Les aéroports russes ont intensifié les contrôles des voyageurs en provenance de Chine après que des centaines de personnes ont été infectées par l’épidémie. Le vice-ministre russe de la Santé a qualifié la maladie de menace biologique pour le pays au début de la semaine.

16h15

Le nouveau coronavirus apparu en Chine a fait à ce jour 17 morts et contaminé des centaines de personnes, selon un dernier bilan dont l’annonce mercredi relance les craintes de propagation alors que l’OMS pourrait décréter dans la journée une «urgence internationale».

Un précédent bilan faisait état de 9 morts. Le nombre total de personnes contaminées s’élève à 444 dans la province de Hubei, épicentre de l’épidémie, ont précisé des responsables de cette province du centre de la Chine au cours d’une conférence presse télévisée. Le virus de la famille du Sras, apparu le mois dernier dans la ville de Wuhan, a gagné plusieurs pays d’Asie et même les Etats-Unis, où un premier cas a été recensé.

Hong Kong a signalé mercredi son premier cas suspect, un homme de 39 ans arrivé en train de Wuhan. Mais le résultat définif des tests médicaux ne sera connu que jeudi. Le président chinois Xi Jinping a assuré par téléphone à son homologue français Emmanuel Macron que la Chine avait adopté «des mesures de prévention et de contrôle strictes», selon des propos rapportés par l’agence Chine nouvelle.

15H42

Les autorités britanniques ont annoncé mercredi déployer des équipes médicales pour accueillir les vols directs en provenance de Wuhan, ville du centre de la Chine où est apparu le nouveau coronavirus, tandis que l’Italie va contrôler la température des passagers. A partir de jeudi, le ministère italien de la Santé a prévu la mise en place d’un «canal sanitaire avec contrôle de la température via un scanner» à l’aéroport de Fiumicino (Rome), relié à la ville de Wuhan par trois vols directs hebdomadaires.

«Il est aussi prévu la compilation d’un formulaire qui indique les destinations et le parcours des passagers, une fois débarqués», a-t-il précisé dans un communiqué. D’autres pays ont mis en place des contrôles systématiques de la température des voyageurs en provenance de Chine, notamment la Russie (via des caméras thermiques dans les avions) et la Thaïlande.

12h31

L’apparition à Taïwan d’un premier cas du nouveau coronavirus a été l’occasion pour sa présidente de dénoncer l’exclusion de son île des organisations internationales, notamment l’Organisation mondiale de la santé (OMS). Taïwan a été exclue des principales institutions internationales sous la pression de la Chine, qui considère l’île autonome comme faisant partie de son territoire et menace de recourir à la force en cas de proclamation formelle de son indépendance. Mercredi, Mme Tsai a renouvelé ses demandes afin que Taïwan puisse participer aux réunions de l’OMS et d’autres instances.  

11h38

Des matches de qualification au tournoi féminin de football des JO de Tokyo-2020, initialement programmés en février à Wuhan. Les équipes de Chine, de Taïwan, de Thaïlande et d’Australie, qui devaient jouer à Wuhan du 3 au 9 février, joueront aux mêmes dates à Nankin, sur proposition de la Fédération chinoise de football, précise l’AFC dans un communiqué.

09h56

Les autorités chinoises ont conseillé de ne plus se rendre à Wuhan ou d’en sortir, alors que la ville est au coeur de l’épidémie qui a déja causé la mort de neuf personnes. Les habitants de la ville de 11 millions d’habitants se sont également vus conseiller d’éviter les foules.

09H51

A pékin, le lycée français a diffusé des consignes de prévention et distribué du gel antibactérien aux élèves, dont certains portent des masques mercredi.

07h47

Des analyses ont permis d’établir qu’un homme placé à l’isolement à son domicile de Brisbane, dans l’est de l’Australie, n’était en fait pas porteur du nouveau virus chinois, ont annoncé les autorités australiennes. Le cas de cet homme était considéré comme suspect car il présentait des difficultés respiratoires, alors qu’il était récemment rentré de Wuhan, la ville du centre de la Chine considérée comme le foyer de l’épidémie.

05h57

La région semi-autonome chinoise de Macao a fait mercredi état d’un premier cas du coronavirus apparu en Chine et ordonné à tous les employés de ses casinos de porter un masque, pour endiguer l’épidémie. Seule zone en Chine où les jeux d’argent sont autorisés, l’ex-colonie portugaise attire chaque année des millions de touristes de Chine continentale.

04h37

La Corée du Nord va fermer ses frontières aux touristes pour se protéger du coronavirus apparu dans la Chine voisine, a annoncé mercredi une agence de voyage.

03h26

Le bilan du nouveau coronavirus s’est encore alourdi mercredi en Chine, où les autorités ont fait état de neuf morts et averti que le virus pourrait “muter” et se propager plus facilement. Un précédent bilan communiqué la veille faisait état de six morts. Ce virus, qui se transmet par les voies respiratoires, “pourrait muter et se propager plus facilement”, a averti lors d’une conférence de presse le vice-ministre de la commission nationale de la Santé, Li Bin.

Source: cnews.fr

Geef een reactie