Audiences radio : France Inter bat son record historique malgré la grève, Fun Radio au plus bas – Ozap

Une grève, quelle grève ? Ce mardi, Médiamétrie a publié les résultats des audiences de la radio sur la vague octobre-novembre 2019. Une vague toujours très scrutée afin de voir si les premiers effets des modifications de grilles constatés à la rentrée se confirment ou non. Après une rentrée difficile, le média retrouve de nombreux auditeurs (42,31 millions d’auditeurs, +765.000 sur une vague) sans toutefois atteindre le niveau de la fin 2018 (-314.000 sur un an). La radio n’a jamais été si peu écoutée sur une vague de fin d’année depuis 2006. Les généralistes sont elles en hausse avec 20,47 millions de personnes (+119.000 sur un an) devant les musicales (19,63 millions, -81.000), les locales (10,49 millions, +145.000) et les thématiques (7,82 millions, -6.000).

À lire aussi

Interview de Carlos Ghosn sur Inter : Léa Salamé défendue par sa patronne

Radio

Interview de Carlos Ghosn sur Inter : Léa Salamé défendue par sa patronne

Audiences : Record historique pour "N'oubliez pas les paroles", succès confirmé pour "Mamans et célèbres" sur TFX

Audiences

Audiences : Record historique pour “N’oubliez pas les paroles”, succès confirmé…

Conférence de presse de Carlos Ghosn : Comment LCI a battu BFMTV

Audiences

Conférence de presse de Carlos Ghosn : Comment LCI a battu BFMTV

Europe 1 cesse sa chute

Dans le détail, France Inter conserve la tête du classement. Mais mieux encore : la station publique pulvérise son record historique en réunissant 6,94 millions d’auditeurs, gagnant plus d’un demi-million de fidèles sur un an… alors même que Radio France est visé depuis fin novembre par un important mouvement de grève, perturbant la diffusion des programmes ! La station de Laurence Bloch devance ainsi très largement RTL, pourtant en légère hausse avec 6,57 millions d’habitués (+43.000 sur un an), à son plus haut niveau pour une vague de fin d’année depuis trois ans. La généraliste de l’avenue Charles de Gaulle peut se féliciter de conserver son titre de leader en PDA. Un titre qui cache malgré tout une forte baisse puisqu’avec 12,6% sur ce critère, elle perd 0,8 point en un an. Pour sa part, Inter progresse à 12,3% (+0,2 point).

NRJ conserve elle sa médaille de bronze avec une stabilité remarquable en un an puisqu’elle réunit 5,15 millions de personnes. Au pied du podium, si France Inter ne subit pas les impacts de la grève, Franceinfo ne peut pas en dire autant. La station est en net recul avec 4,57 millions d’auditeurs, en baisse de plus de 300.000 paires d’oreilles en un an… mais en hausse d’autant sur une vague ! RMC souffre elle aussi, avec 3,90 millions de personnes, 307.000 moins qu’en novembre-décembre 2018 mais 185.000 de plus qu’à la rentrée. Mais c’est la première fois que RMC finit une année à un niveau aussi bas depuis 2010. Pour sa part, après plusieurs saisons en difficulté, Europe 1 retrouve des couleurs. Avec 3,24 millions de fidèles, elle regagne 5.000 auditeurs en un an et plus de 400.000 par rapport à la rentrée !

Record historique pour France Culture

Du côté des musicales, Fun Radio perd à nouveau de nombreux habitués (-300.000 sur un an, -88.000 sur une vague). Sur les deux derniers mois de l’année, elle ne compte plus que 2,46 millions de fans de son modèle, signant là sa plus faible performance historique – hors été. A l’inverse, France Culture bat son record historique, qui ne datait que de la vague précédente. La station rassemble chaque jour 1,63 million d’auditeurs (+249.000 sur un an).

Mon image

Source: ozap.com

Geef een reactie