Affaire Le Scouarnec: les nièces du chirurgien accusé de pédophile assurent que sa femme savait – BFMTV.COM

Pour les deux jeunes femmes il ne fait aucun doute que la femme de Joël Le Scouarnec était au courant des actes de son mari. A partir du 13 mars, l’ancien chirurgien digestif sera jugé pour les viols et les agressions sexuelles de quatre victimes, dont deux de ses nièces. Les faits présumés ont débuté en 1989 pour l’aînée et 1994 pour la cadette. Les deux fillettes étaient alors âgées de trois ans. Ils auraient perduré jusqu’à neuf ans pour la deuxième.

“Ça se passait chez elles, il prétextait des leçons de piano, il leur glissait les mains dans la culotte, il prenait des photos, détaille Me Delphine Driguez, l’avocate des deux nièces. Ça se passait aussi dans leur sommeil. Elles ont découvert beaucoup de choses dans le dossier. Ça a été horrible pour elles.”

“Personne n’osait se confronter à lui”

Au printemps 2017, l’affaire Le Scouarnec éclate. La fillette des voisins du chirurgien, qui exerce alors à Jonzac, en Charente-Maritime, accuse le médecin de l’avoir violée après s’être exhibé nu devant elle. Lors de sa garde à vue, Joël Le Scouarnec reconnaît des attouchements sexuels sur cette petite fille et évoque cinq autres victimes. Parmi elles, deux cas sont prescrits, pas pour les nièces du chirurgien.

Entendues, les deux jeunes femmes, aujourd’hui âgées de 29 et 34 ans et qui souhaitent rester anonymes, révèlent des scènes d’attouchements sexuels mais aussi de viols. Il est aujourd’hui mis en examen et sera jugé poursuivi pour “viol” et “atteintes sexuelles incestueuses sur mineures de moins de 15 ans par personne ayant autorité”. L’une d’elle évoque son “soulagement” à l’annonce de la mise en examen et l’incarcération de son oncle, alors qu’elle n’avait jamais osé porté plainte.

“Il était médecin, c’est une famille simple, poursuit l’avocate. Un médecin c’est tout de suite impressionnant. Pour elles, c’était un peu l’homme cultivé de la famille, personne n’osait se confronter à lui. C’était compliqué.”

Pour les nièces, la femme de Le Scouarnec était au courant

Les deux nièces dénoncent également l’omerta familiale, notamment orchestrée par l’ex-femme de Joël Le Scouarnec. Dans une interview donnée au quotidien Le Télégramme, elle assure n’avoir rien découvert pendant toutes leurs années de mariage. “Pendant une trentaine d’années, j’ai vécu à ses côtés, et je ne suis doutée de rien, c’est un grand pervers”, explique-t-elle. Une version qui ulcère les deux nièces.

“Elles ont été choquées de voir que la femme de Joël Le Scouarnec s’est permis d’intervenir dans la presse en disant ‘je tombe des nues’ alors que ce sont des discussions qui ont lieu depuis 1999 chez elle (…) La femme de Joëlle Le Scouarnec était parfaitement au courant, elle le savait.”

Selon nos informations, dans l’un des carnets que tenait Joël Le Scouarnec, les enquêteurs ont découvert des noms d’enfants, des récits sordides, des photos mais aussi des annotations faisant référence à ses proches. Dans l’un d’eux, il écrit en 1997 à propos de son épouse: “Le 28 janvier, cela fait 9 mois qu’elle a découvert que je suis pédophile.” Le couple s’est séparé en 2004 après la condamnation du chirurgien à 4 mois de prison avec sursis pour détention d’images pédopornographiques.

Source: bfmtv.com

Geef een reactie