Top 14 – Le Lou maîtrise Pau et reste leader invaincu – Rugbyrama.fr

Comme contre l’UBB la semaine précédente, le LOU n’a pas été des plus brillants ce samedi contre Pau, mais une nouvelle fois, comme lors des six premières rencontres, il termine avec une victoire (27-8), signe de la solidité d’une équipe qui sait se montrer pragmatique. Même moyen, ce LOU là, avec sa défense parfaitement en place, est très compliqué à mettre en danger. Dans un match peu spectaculaire, avec notamment trois cartons jaunes distribués par un Mr Marchat catastrophé par le manque de discipline en mêlées fermées, les joueurs de Pierre Mignoni ont marqué deux essais par Rudi Wulf (1e) et Baptiste Couilloud (61e). De quoi aborder sereinement le prochain test à Clermont.

Un essai après 45 secondes

L’un des grands monsieurs de la rencontre est Jean-Marc Doussain. De retour comme titulaire à l’ouverture après deux rencontres de suite démarées comme remplaçant, Doussain a mis très rapidement le LOU sur orbite sur la première action. Son coup d’oeil lui a permis de servir au loin Giovanni Habel Kuffner d’une belle diagonale. Le flanker a remis intérieur pour Rudi Wulf, qui a accéléré plein axe pour aller inscrire le premier essai après 45 secondes (5-0).

Un Lou pataud

On pensait alors Lyon – meilleur attaque du championnat – chaud bouillant. Les Lyonnais sont restés sereins et froids. Ils ont toujours choisi les trois points à la touche et ont pris le large lentement grâce à l’adresse de Jean-Marc Doussain (17 points, 6/7). Décevants dans le jeu, les Lyonnais ont été boostés par l’entrée de Baptiste Couilloud, auteur d’un essai au bout d’une superbe action impliquant aussi Wulf, Chaume, Geraci et Palisson.

Pau désorganisé

Depuis le début de saison, Pau, bien mieux en place que la saison dernière, est régulier avec trois victoires à domicile et trois défaites à l’extérieur. Quentin Lespiaucq et ses équipiers n’ont jamais pu vraiment rêver à leur première victoire loin du Béarn cette fois. S’ils ont marqué un essai par Watisoni Votu (30e) à 14 contre 15, ils n’ont rien montré offensivement. La sortie précoce de Colin Slade en première période sur protocole commotion n’a pas aidé.

Pas de bonus, logique

A l’image d’Antoine Erbani, les Palois sont globalement passés à côté techniquement. C’est assez logique de les voir quitter le Rhône sans bonus défensif. De la même manière, pour leur relative tenue en défense, il est logique de voir Lyon prendre 4 et non 5 points. En revanche, les Béarnais ont posé des problèmes à Lyon sur mêlée fermée, ce qui est encourageant pour la suite. Et la suite, c’est pour eux la réception de Castres. Il faudra absolument l’emporter car si Pau est serain pour le moment, c’est pour sa solidité à la maison. A l’extérieur, c’est une équipe bien inquiétante.

Source: rugbyrama.fr

Geef een reactie

Het e-mailadres wordt niet gepubliceerd. Vereiste velden zijn gemarkeerd met *